isolation-brendan-hollis-unsplash

Les techniques d’isolation des tuyaux de fluides dans le tertiaire

L’isolation dite calorifugeage fait référence à l’isolation des tuyaux de chauffage et des conduites d’eau pour éviter les pertes de chaleur, en particulier lorsque le tuyau traverse des zones non chauffées. Jetons un coup d’œil à la technologie d’installation des matériaux d’isolation thermique dans l’industrie tertiaire et l’industrie, quels sont les avantages et les normes à respecter.

Les techniques qui permettent d’isoler les tuyauteries dans le tertiaire et l’industrie

L’isolation thermique industrielle et tertiaire consiste à utiliser des matériaux d’isolation thermique pour isoler tous les pipelines d’un réseau de canalisations. On utilise un matériau d’isolation thermique, qui limitera les pertes de chaleur à l’intérieur de ces canalisations industrielles et tertiaires, économisant ainsi de l’énergie. Il est à noter que cette opération est entièrement financée dans le cadre du système d’Europe centrale et orientale (certificat d’économie d’énergie) grâce à des subventions spéciales.

Par ailleurs, que ce soit dans l’industrie tertiaire ou dans le domaine industriel, la méthode d’isolation thermique implique l’installation d’une protzection en laine de roche (conformément aux normes en vigueur de la réglementation thermique applicable). Pour la  couverture ont utilise des tôles en PVC, aluminium ou acier inoxydable, ou finition en feuille Isoxal. Ces matériaux d’isolation sont complétés de manchons, rivets et coudes spécifiques en fonction des canalisations industrielles et tertiaires rencontrées sur le chantier.

Quels sont les avantages à isoler thermiquement et à calorifuger les tuyauteries de l’industrie ?

Les matériaux isolants utilisés réduisent considérablement la déperdition d’énergie des canalisations industrielles et tertiaires, améliorant ainsi les performances du transport des fluides dans leur environnement, permettant de diminuer les consommations d’énergie. Ainsi l’isolation des tuyaux permet d’éviter des pertes d’énergie au moment de la distribution du chauffage et de l’eau chaude quand les points d’eau se trouvent loin de la chaudière, ou au moment de la distribution de chaleur quand les tuyaux passent dans des endroits qui ne sont pas chauffés.

L’économie d’énergie généré par l’isolation du réseau hydraulique de chauffage dans les bâtiments tertiaires ou industriels a également d’autres avantages. Elle permet d’améliore la salubrité du lieu (fondamental dans les établissement de santé) et valorise le patrimoine. D’autre part, l‘instalation d’une isolation, sur les installations de distribution et de production d’eau chaude sanitaire et de chauffage, par un professionnel, donne droit aux subventions des CEE.

Les normes à respecter sur les fluides lors du calorifugeage industriel et tertiaire

Sur ce type d’installation de calorifugeage, les professionnels doivent intervenir avec du matériel isolant performant et réglementé, pour respecter la réglementation thermique sur les isolants thermiques destinés aux tuyauteries industrielles ainsi que les cahiers des charges de la norme anti-feu. L’isolation thermique industrielle rentre ainsi dans le cadre de l’opération BAT TH 106 et BAT TH 119, ce qui la rend totalement gratuite. Il doit être possible de vérifier que la classe de l’isolation thermique d’une installation est supérieure ou égale à trois suivant la norme NF EN 12828.

L’isolation thermique des canalisations industrielles et tertiaires nécessite les connaissances de professionnelles calorifugeurs, qui se conformeront aux normes d’isolation thermique en vigueur tout en installant des isolants thermiques adaptés aux divers fluides utilisés.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Comments are closed.